Coronavirus au Québec : Les cinémas rouvrent malgré la prolongation du couvre-feu

DECONFINEMENT La capacité d’accueil des cinémas sera limitée et les spectateurs devront respecter des distanciations physiques au niveau des sièges

20 Minutes avec agences

— 

Les salles de cinéma rouvrent le 26 février prochain au Québec. (Illustration)
Les salles de cinéma rouvrent le 26 février prochain au Québec. (Illustration) — Bruno /Germany / Pixabay

Le Québec s’apprête à rouvrir ses salles de cinéma et ses piscines, malgré la prolongation de deux semaines du couvre-feu entre 20h et 5h du matin, a annoncé le Premier ministre François Legault mardi. Des mesures qui prendront effet le 26 février, alors que les vacances scolaires démarreront début mars dans la province canadienne.

Le responsable a malgré tout recommandé que les Québécois et Québécoises restent prudents pendant cette période. François Legault veut éviter une résurgence des cas de coronavirus qui avait été observés après les fêtes de fin d’année. Le Québec est l’une des provinces les plus touchées du Canada : un tiers des cas de Covid-19 y ont été recensés depuis le début de la pandémie.

De nouveaux assouplissements dès le 8 mars ?

Si la plupart des régions du Québec, comme Montréal ou Québec, resteront au rouge, le seuil d’alerte maximale, la situation s’est beaucoup améliorée ces dernières semaines. Début février, les commerces non essentiels et les musées avaient déjà rouvert leurs portes. François Legault n’exclut pas de nouveaux assouplissements dès le 8 mars prochain, date jusqu’à laquelle le couvre-feu est prolongé. Cela devrait dépendre de la circulation des variants. Ces réouvertures se feront malgré tout avec des contraintes.

Dans les cinémas, la capacité d’accueil sera limitée et les spectateurs devront respecter des règles de distanciation. Quant aux piscines et aux patinoires, elles seront ouvertes à des « bulles familiales » ou alors à deux personnes de foyer différent.

En France, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, disait il y a une dizaine de jours que les salles de cinéma ne rouvriraient pas tout de suite.