Coronavirus : Le Portugal a perdu 75 % de ses touristes étrangers en 2020

VOYAGE Toutes les économies touristiques ont été fortement impactées

20 Minutes avec AFP
— 
La vieille ville de Lisbonne, illustration
La vieille ville de Lisbonne, illustration — imageBROKER.com/SIPA

Le Portugal a perdu trois touristes étrangers sur quatre en 2020, plombé par la pandémie de Covid-19, a annoncé ce lundi l’Institut national des statistiques (Ine). A l’exception des deux premiers mois de l’année dernière, « la pandémie a eu un impact important sur les résultats annuels » de la filière du tourisme au Portugal, l’un des secteurs moteurs de l’économie du pays (soit plus de 8 % du PIB), a souligné l’Ine dans un communiqué.

Le nombre de touristes étrangers ayant visité le Portugal s’est effondré de 75,7 % par rapport à 2019, à 3,99 millions, a-t-il précisé. Le marché intérieur a mieux résisté que les marchés internationaux, avec une baisse de 39,2 % à 6,5 millions d’hôtes.

Une économie nationale en berne

Au total, le secteur hôtelier portugais a hébergé 10,5 millions de personnes, ce qui représente un recul de 61,3 % en nombre d’hôtes et un effondrement de son chiffre d’affaires de 66,1 %, à 1,45 milliard d’euros, a indiqué l’Office des statistiques.

A l’international, « tous les principaux marchés ont enregistré des baisses importantes, supérieures à 65 % », a relevé l’Ine en précisant que les Britanniques restaient le principal marché de touristes étrangers du pays, devant les Allemands et les Espagnols.

L’économie portugaise a reculé de 7,6 % en 2020 après un PIB en hausse de 2,2 % l’année précédente, selon une première estimation publiée début février.