Birmanie : Des ambassades occidentales exhortent l’armée à « ne pas recourir à la violence »

COUP D'ETAT Alors que les manifestations se poursuivent, les militaires sont en train de se déployer dans Rangoun et les télécommunications pourraient être perturbées dans la nuit

20 Minutes avec AFP

— 

Depuis des jours, les manifestations s'enchainent en Birmanie contre le putsch militaire.
Depuis des jours, les manifestations s'enchainent en Birmanie contre le putsch militaire. — AP/SIPA

La crainte d’une répression sanglante est de plus en plus forte. Plusieurs ambassades occidentales en Birmanie ont exhorté dimanche l’armée, qui est en train de déployer des troupes, à « ne pas recourir à la violence » contre les manifestants qui protestent contre le coup d’Etat.

« Nous demandons aux forces de sécurité de ne pas recourir à la violence contre les manifestants et les civils qui protestent contre le renversement de leur gouvernement légitime », ont écrit sur Twitter les représentations diplomatiques des Etats-Unis, du Canada et de plusieurs pays de l’Union européenne.