Vaccination aux Etats-Unis : La campagne s’accélère avec l’injection possible en pharmacies

EPIDEMIE Deux cents millions de doses supplémentaires de vaccin contre le Covid-19 ont été achetées par les Etats-Unis

20 Minutes avec AFP
— 
Une infirmière est vaccinée contre le Covid-19 avec le vaccin de Moderna, le 21 décembre, à Hartford, aux Etats-Unis.
Une infirmière est vaccinée contre le Covid-19 avec le vaccin de Moderna, le 21 décembre, à Hartford, aux Etats-Unis. — Jessica Hill/AP/SIPA

La vaccination s’est accélérée, ce vendredi, aux Etats-Unis, pays le plus touché par l’épidémie de coronavirus, avec la possibilité désormais de recevoir l’injection dans les pharmacies.

Deux cents millions de doses supplémentaires de vaccin contre le Covid-19 ont été achetées par les Etats-Unis, qui posséderont assez de doses d’ici fin juillet pour vacciner la grande majorité de la population, a annoncé le président américain, Joe Biden, jeudi.

44,8 millions de doses administrées

Ces 200 millions de doses supplémentaires – 100 millions à la société Moderna et 100 millions à Pfizer – s’ajoutent aux 200 millions de doses déjà commandées à chaque société. « Nous sommes désormais en voie d’avoir suffisamment de doses pour 300 millions d’Américains d’ici la fin juillet », a déclaré le président américain jeudi, le chiffre correspondant à la totalité de la population adulte américaine. A ces achats massifs viennent s’ajouter la distribution jeudi de doses de vaccins à quelque 6.500 pharmacies du pays, où les Américains ont l’habitude de se faire vacciner contre la grippe.

Les premières doses seront injectées ce vendredi. Au total, environ 40.000 pharmacies feront partie du programme. Le gouvernement a également accéléré la production de vaccins, ouvert des sites de vaccination supplémentaires et lancé une campagne pour les moins privilégiés comme les sans-abri. Après des débuts chaotiques en décembre, les Etats ont augmenté la cadence : 44,8 millions de doses ont été administrées et au moins 33,8 millions de personnes ont reçu une ou deux doses, soit environ 10 % de la population. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 475.000 décès pour plus de 27,3 millions de cas recensés, selon le dernier comptage de l’université Johns Hopkins.