Chicago et le New Jersey s'autoproclament capitales mondiales de la pizza, les Italiens s’indignent

POLEMIQUE Cette guerre culinaire s’est transformée en crise diplomatique

M.A.
— 
Une pizza (illustration)
Une pizza (illustration) — Purestock/SIPA

Rendre à César ce qui est à César. Profitant de la journée nationale consacré à ce plat, mardi, la ville de Chicago et l’Etat du New Jersey, aux Etats-Unis, se sont autoproclamés sur Twitter « capitales mondiales de la pizza », a repéré Courrier international, ce vendredi. Une démarche qui a suscité les foudres des Italiens.

Chaque année, le 9 février, les Etats-Unis fêtent la journée nationale de la pizza, et 2021 n’a pas échappé à la règle. « Nous sommes fiers d’être la capitale mondiale de la pizza », a posté la ville de Chicago sur Twitter, lançant les hostilités. Visiblement loin d’être d’accord, l’Etat du New Jersey a répondu, revendiquant à son tour le titre.

« On n’aura jamais une horreur comme la pizza à l’ananas »

Cette guerre culinaire s’est transformée en crise diplomatique. Sur Twitter, les Italiens ont réagi, revendiquant l’origine italienne de la pizza, et plus précisément l’origine napolitaine. « Capitale mondiale de la pizza, après Naples, chers amis américains », a par exemple répondu l’acteur italien de la série Gomorra, Salvatore Esposito.

Même combat pour le site d’information italien, Fanpage : « OK, nous sommes en démocratie et chacun dit ce qu’il pense, mais puisqu’on parle de pizza une réponse est inévitable. La vraie pizza est napolitaine ! Et, à l’ombre du Vésuve, on n’aura jamais une horreur comme la pizza à l’ananas », a-t-il écrit sur Twitter. On vous l’a déjà dit, on ne rigole avec la nourriture.