Le Venezuela a subi une inflation de 3.000 % en 2020

CRISE Le pays traverse sa septième année consécutive de récession et a clôturé l’année 2019 avec une inflation de 9.585,5 %, selon sa Banque centrale

20 Minutes avec agences

— 

Le drapeau du Venezuela (illustration).
Le drapeau du Venezuela (illustration). — Pixabay / ALEXANDER RODRIGUEZ

L’inflation s’est élevée à 2.959,8 % en 2020 au Venezuela, selon des chiffres publiés jeudi par sa Banque centrale (BCV). Le taux avancé par l’institution, loyale au gouvernement de Nicolas Maduro, est en dessous des estimations du précédent Parlement élu en 2015 et dominé par l’opposition, qui divulguait depuis 2017 son propre indice de l’inflation.

En décembre 2020, ce Parlement a annoncé un taux de 3.045,92 % entre janvier et novembre. Selon la BCV, la variation des prix a subi une hausse de 46,6 % en janvier, en baisse par rapport à décembre (+77,5 %).

Pire crise de son histoire moderne

La Banque centrale a l’habitude de publier ses chiffres d’indicateurs économiques avec du retard, et parfois n’en divulgue aucun pendant des mois. Les derniers chiffres actualisés faisaient état d’une inflation cumulée entre janvier et septembre de 844,1 %.

Le Venezuela, embourbé dans la pire crise de son histoire moderne et traversant sa septième année consécutive de récession, a clôturé l’année 2019 avec une inflation de 9.585,5 %, selon l’institution. En parallèle, la valeur de la monnaie locale – le bolivar – a chuté, scénario dans lequel le dollar a gagné du terrain dans le pays pétrolier, qui subit la plus forte inflation du monde.