Etats-Unis : Il décède après avoir été touché par l’explosion d’un petit canon lors d’une baby shower

DRAME L’utilisation de petits canons lors de ces fêtes a déjà tué au moins deux personnes et causé plusieurs incendies aux Etats-Unis depuis 2019

20 Minutes avec agence
— 
Police américaine, illustration.
Police américaine, illustration. — Jewel SAMAD / AFP

Evan Thomas Silva, 26 ans, est décédé après avoir été touché par des éclats de métal lors d’une explosion samedi dans une maison du Michigan (Etats-Unis). La victime participait à une  baby shower, fête organisée par des futurs parents pour l’arrivée prochaine de leur enfant. L’accident s’est produit lors du déclenchement d’un petit canon, dispositif de plus en plus en plus utilisé dans le cadre de ces célébrations.

Les enquêteurs doivent désormais déterminer si le canon a mal fonctionné ou s’il a été manipulé de manière imprudente, indique le New York Timesdimanche. Ils suspectent l’utilisation d’une trop grande quantité de poudre. L’engin se trouvait dans le garage de la maison, où se déroulait la fête. Evan Thomas Silva était dans le jardin en compagnie de trois ou quatre autres invités lorsque le coup est parti. Seuls deux ou trois mètres séparaient le jeune homme du canon. Les éclats ont aussi atteint trois voitures en stationnement.

Un canon acheté dans une vente aux enchères

La victime a été conduite à l’hôpital de Flint où il est décédé de ses blessures. Aucune inculpation n’a pour l’instant été décidée. La fête avait été organisée au domicile d’un ami des futurs parents. Celui-ci a acheté le canon dans une vente aux enchères et l’avait déjà utilisé plusieurs fois, a précisé la police locale. L’objet est conçu pour émettre un fort bruit d’explosion accompagné d’un éclair et de fumée.

« Le problème avec ces choses-là, c’est que si vous utilisez de la poudre à canon avec un dispositif qui n’a pas fait l’objet d’inspections régulières, vous risquez de ne pas remarquer de minuscules fissures », a commenté la lieutenant Liz Rich, porte-parole de la police. Les engins explosifs festifs ont déjà causé plusieurs incendies et au moins deux décès aux Etats-Unis depuis 2019.