Coronavirus en Espagne : Moins de morts en 2020 qu'en 2019 ? Gare à ces chiffres mal interprétés

FAKE OFF Une publication virale affirme, capture d'un document du ministère espagnol de la Santé à l’appui, qu’il y a eu, en 2020, moins de décès dans la péninsule qu’en 2019. Les chiffres cités pour 2020 sont en réalité provisoires

Mathilde Cousin

— 

Un employé de morgue désinfecte un cercueil contenant le corps d'une personne décédée du COVID-19 avant des funérailles à la morgue Memora de Gérone, en Espagne, le jeudi 4 février 2021.
Un employé de morgue désinfecte un cercueil contenant le corps d'une personne décédée du COVID-19 avant des funérailles à la morgue Memora de Gérone, en Espagne, le jeudi 4 février 2021. — Emilio Morenatti/AP/SIPA
  • Selon le ministère espagnol de la Santé, il y aurait eu moins de morts l'année dernière qu'en 2019. C'est ce qu'affirme une publication virale.
  • Si ces chiffres son bien issus du site du ministère, ils sont toutefois provisoires. 
  • Il existe un décalage temporel pour l'enregistrement des décès, explique l'organisme.

La même polémique a déjà surgi à tort en France. Cette fois, c’est au tour de l' Espagne d’être atteinte par une intox sur les chiffres des décès liés au Covid-19. Plusieurs publications sur les réseaux sociaux soutiennent que le pays a connu, en 2020, 17.000 morts de moins par rapport à 2019.

Pour cela, elles s'appuient sur des données publiées sur le site du ministère espagnol de la Santé. Selon ces chiffres de l’Indice national de mortalité (INM), datés du 22 janvier 2021, 401.359 personnes sont décédées en Espagne en 2020, contre 418.574 en 2019.

FAKE OFF

Comme il est indiqué sur le document, le décompte des décès est enregistré avec un décalage temporel. « Bien que les données soient mises à jour mensuellement, tous les décès qui surviennent au cours d’un mois donné ne peuvent pas être intégrés au mois suivant ; certains le sont plus tard », précise le document. De plus, ces chiffres, bien que relayés sur le site du ministère, ne sont pas « officiels ».

Comme il est précisé dans le document, il existe un décalage dans la mise à jour des données.
Comme il est précisé dans le document, il existe un décalage dans la mise à jour des données. - Capture d'écran ministère de la Santé espagnol

Ce décalage s’observait déjà les années précédentes. Ainsi, la comptabilisation totale des décès de 2019 a évolué au fur et à mesure de la publication des rapports mensuels, augmentant de plus de 75.000 entre janvier 2020 et janvier 2021 : en janvier 2020, l’INM décomptait 343.129 morts pour 2019, un mois plus tard, le décompte augmentait à 394.304. En mars 2020, l’INE  recensait 410.932 décès, pour finalement en indiquer 418.574 dans le dernier rapport disponible.

En Espagne, le décompte officiel des décès est publié par l’Institut national de la statistique (INE) et le système MoMo, piloté par l’Institut de santé Carlos III, un institut de recherche rattaché au ministère de la Science.

En 2020, comme le rappellent nos confrères espagnols de Newtral, le système MoMo  a bien enregistré des excédents de décès : 44.573 du 10 mars au 9 mai, 4.723 du 20 juillet au 29 août, 21.544 du 1er septembre au 25 décembre, soit 70.840 pour ces périodes.

Toutefois, la cause de ces décès n’est pas précisée. Selon un bilan du ministère de la Santé daté du 5 février, l’Espagne déplore 61.386 morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie.