Affaire Navalny : La Russie expulse des diplomates d’Allemagne, de Pologne et de Suède

RUSSIE Moscou estime que ces diplomates ont participé à des rassemblements pro-Navalny « illégaux »

20 Minutes avec AFP

— 

Moscou estime que ces diplomates européens ont participé à des rassemblements pro-Navalny
Moscou estime que ces diplomates européens ont participé à des rassemblements pro-Navalny — Babushkinsky District Court/TASS/SIPA

Moscou a déclaré ce vendredi persona non grata des diplomates d’Allemagne, de Pologne et Suède accusés d’avoir participé à une manifestation en faveur de l’opposant incarcéré Alexeï Navalny, annonce intervenant le jour de la visite du chef de la diplomatie européenne.

Ces diplomates, dont le nombre n’est pas précisé, sont accusés d’avoir participé à ces rassemblements « illégaux le 23 janvier » à Saint-Pétersbourg et Moscou, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Des actions jugées « inacceptables » par Moscou

La diplomatie russe juge de « telles actions inacceptables et incompatibles avec leur statut diplomatique ». « La partie russe s’attend à ce qu’à l’avenir les missions diplomatiques du Royaume de Suède, de la République de Pologne et de la République fédérale d’Allemagne et leurs personnels respectent scrupuleusement les normes de droit international », a-t-elle poursuivi.

Quelques heures plus tôt, le chef de la diplomatie européenne Josep Borell avait jugé que les relations avec la Russie étaient au « plus bas » du fait de l’empoisonnement et de l’emprisonnement d’Alexeï Navalny.