Etats-Unis : Un policier renverse plusieurs personnes pour échapper à une foule, au moins un blessé

COLLISION L’officier de 58 ans essayait à l’origine de disperser un rassemblement automobile illégal

20 Minutes avec agences
— 
Un policier a foncé dans une foule avec sa voiture samedi 23 janvier à Tacoma (Etats-Unis).
Un policier a foncé dans une foule avec sa voiture samedi 23 janvier à Tacoma (Etats-Unis). — Ted S. Warren/AP/SIPA

Un policier américain a renversé plusieurs personnes samedi dernier dans la ville de Tacoma, située dans l’Etat de Washington. Selon les autorités locales, l’homme de 58 ans tentait d’échapper à une foule qui bloquait son véhicule.

L’officier mis en cause essayait à l’origine de disperser une foule assistant à un rallye automobile illégal. D’après les médias locaux, le rassemblement réunissait une centaine de personnes et gênait la circulation à un croisement entre deux routes.

Un acte commis sous la panique ?

Certains participants auraient alors commencé à frapper le véhicule où était installé le quinquagénaire. « Alors qu’il tentait de s’extraire d’une situation dangereuse, le policier a avancé en voiture, touchant un individu et en impactant peut-être d’autres », a indiqué la police de Tacoma dans un communiqué.

« Je ne sais pas s’il a paniqué mais sa voiture était entourée », a raconté une riveraine à la chaîne de télévision CBS. « J’ai tourné le dos une seconde et quand je me suis retournée à nouveau, j’ai vu la voiture de police rouler sur une montagne de personnes », a-t-elle poursuivi.

Congé administratif

La personne blessée a été hospitalisée mais son état de santé n’a pas été révélé par les forces de l’ordre. Ces dernières ont précisé dimanche dans un nouveau communiqué que le policier concerné exerce son métier depuis près de 30 ans. Il a été placé sous congé administratif.

L’usage de la force par la police est un sujet particulièrement sensible aux Etats-Unis, où mouvement historique de protestation contre le racisme et les brutalités policières avait notamment surgi après la mort de George Floyd en mai 2020. Une manifestation avait d’ailleurs lieu dimanche soir à Tacoma.