Etats-Unis : Ce qu’a changé Joe Biden dans le bureau ovale

INVESTITURE Le nouveau président américain a souhaité un bureau qui «ressemble à l’Amérique»

P.B.

— 

Le bureau ovale de la Maison Blanche dans lequel s'est installé Joe Biden le 20 janvier 2021.
Le bureau ovale de la Maison Blanche dans lequel s'est installé Joe Biden le 20 janvier 2021. — Alex Brandon/AP/SIPA

C’est une vieille tradition. Lors de la passation du pouvoir d’un président à l’autre, les déménageurs et le décorateur de la Maison Blanche ne disposent que de quelques heures pour transformer le bureau ovale. Une question de design, mais surtout de symbole pour ce lieu mythique.

« Le président Biden voulait un bureau ovale qui ressemble à l’Amérique », a indiqué une responsable de la Maison Blanche au Washington Post. Exit, donc, le portrait du président populiste Andrew Jackson accusé de racisme, que Joe Biden a remplacé par Benjamin Franklin. Face au « resolute desk » (le bureau des présidents américains), on trouve une galerie composée de Roosevelt entouré de Washington, Hamilton, Jefferson et Lincoln. Du côté des bustes, celui de Winston Churchill a été mis au placard, comme sous Barack Obama, et remplacé par la figure des droits civiques Rosa Parks et le syndicaliste latino Cesar Chavez.

Pas de bouton « coca light »

Les couleurs du bureau ovale reprennent le thème déjà adopté par Bill Clinton, avec les mêmes rideaux dorés que Donald Trump, associés cette fois à une moquette bleue.

Enfin, les observateurs ont noté, lors de la signature des premiers décrets, mercredi, que le boîtier en bois, équipé d’un bouton rouge, que Donald Trump gardait à droite de son téléphone, a disparu.

Plusieurs journalistes ont apporté la réponse : c’était le bouton « diet coke » de Donald Trump. Quand l’ex-président américain appuyait dessus, un assistant apportait en courant une canette de coca light. L’a-t-il emmené à Mar-a-lago ?