Chine : Un prototype de train à sustentation magnétique roulant à 620 km/h dévoilé

VITESSE Les ingénieurs espèrent que le train pourra être commercialisé dans six ans, soit en 2027

20 Minutes avec agence

— 

Le train « maglev » présenté le 13 janvier 2021 à Chengdu (Chine).
Le train « maglev » présenté le 13 janvier 2021 à Chengdu (Chine). — TPG/SIPA

Un prototype de train à sustentation magnétique, ou Maglev, capable d’atteindre 620 km/h a été présenté mercredi dernier en Chine. Il a été conçu par des scientifiques de l’université de Chengdu et serait capable à terme d’atteindre les 800 km/h, rapporte le South China Morning Post, relayé par Korri.

Il serait surtout moins cher à produire que le futur Maglev qui circulera entre les villes japonaises de Tokyo et Nagoya et qui roulera à 500 km/h. Pour atteindre l’état de supraconductivité qui permet aux trains de léviter et d’atteindre des vitesses impressionnantes, les ingénieurs chinois ont eu l’idée de remplacer l’hélium liquide utilisé par les Japonais par de l’azote liquide.

Du carbone pour plus de légèreté

« Le coût est cinquante fois moindre », a expliqué l’un des chercheurs à la presse locale. Ce futur train pourrait par ailleurs léviter même à l’arrêt, contrairement à son concurrent japonais. Il devrait être conçu en fibre carbone, un matériau plus léger que ceux utilisés actuellement pour concevoir des trains à grande vitesse.

Une astuce qui permettrait d’alléger le coût des infrastructures ferroviaires, et notamment des ponts devant supporter le poids des rames. De quoi compenser un coût kilométrique plus élevé que pour un train à grande vitesse classique d’environ 6 à 12 millions d’euros.

Presque aussi rapide qu’un avion de ligne

Pour l’heure, le Maglev présenté la semaine dernière n’est qu’un prototype et n’est pas encore capable de s’approcher de la vitesse d’un avion de ligne. Ses concepteurs espèrent pouvoir le commercialiser en 2027, soit la même année que celui de leurs rivaux japonais.

La Chine possède déjà à l’heure actuelle le train à sustentation magnétique le plus rapide du monde. Le Shanghai Transrapid, qui a été mis en service en 2004, relie l’aéroport de Pudong au centre de Shanghai à une vitesse de 431 km/h. En mai 2019, la Chine avait déjà présenté un prototype de Maglev pouvant atteindre les 600 km/h.