Pologne : Une édition annotée de « Mein Kampf » va être publiée pour la première fois dans le pays

NAZISME La deuxième édition critique au monde compte 1.000 pages, dont la moitié est constituée de notes d’un professeur spécialiste de l’époque nazie

20 Minutes avec agences

— 

Un lecteur lit «Mein Kampf» dans une bibliothèque berlinoise en 2015.
Un lecteur lit «Mein Kampf» dans une bibliothèque berlinoise en 2015. — TOBIAS SCHWARZ / AFP

C’est une première en Pologne. Une édition annotée de Mein Kampf, le manifeste d’ Adolf Hitler, sera publiée ce mercredi dans le pays. Jusqu’ici, seule l’Allemagne avait émis une version critique en 2016,​ année à laquelle le livre sorti en 1925 est entré dans le domine public.

L’édition polonaise a été préparée pendant près de trois ans par le professeur Eugeniusz Krol, un historien et politologue spécialiste de l’époque nazie. Elle compte 1.000 pages, dont la moitié est constituée de notes.

« Un hommage aux victimes »

Pour Eugeniusz Krol, cette réédition doit être perçue comme « un hommage aux victimes du système criminel et un avertissement pour les générations à venir ». Le directeur de la maison d’édition polonaise qui édite l’ouvrage envisage d’ailleurs de reverser une partie des éventuels bénéfices à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah ou au musée d’Auschwitz.

Ecrit par le dictateur nazi en 1924 et 1925 alors qu’il croupissait en prison après un putsch manqué, Mein Kampf est un texte fondateur du nazisme et du projet d’extermination des Juifs. Il a été édité à 11,5 millions d’exemplaires sous le régime sanguinaire d’Hitler, pendant lequel 3 millions de Polonais d’origine juive ont été assassinés.

Aucune publicité

Des versions pirates du texte, abrégées, traduites le plus souvent de l’anglais et dépourvues d’appareil critique sont déjà disponibles en Pologne. Mais elles feraient « un mauvais boulot » selon Eugeniusz Krol, raison pour laquelle il a souhaité réaliser une édition annotée.

Le directeur du musée d’Auschwitz-Birkenau, déclare « comprendre » une édition à des fins scientifiques mais met en garde contre toute campagne promotionnelle qui pourrait enfreindre la législation polonaise. La maison d’édition, qui est spécialisée dans les ouvrages historiques, assure qu’aucune publicité n’est prévue.

3.000 exemplaires seulement

Le pamphlet hitlérien ne sera d’ailleurs publié qu’à 3.000 exemplaires et coûtera 150 zlotys (environ 33 euros), un prix très élevé dans le pays. Le grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich, n’est pas opposé à cette réédition critique étant donné « qu’on peut trouver tout cela sur Internet aujourd’hui ».

Il considère même que « cela peut être une chose positive » puisqu’une version annotée peut « aider à comprendre […] les dangers du nazisme, du mensonge, du totalitarisme ». « Les mots comptent. Et ce qu’Hitler a dit avant d’arriver au pouvoir, c’est exactement ce qu’il a fait plus tard », appuie Michael Schudrich.