Etats-Unis : Dans sa vidéo d’adieu, Melania Trump glisse que « la violence n’est jamais la solution »

MESSAGE PERSONNEL La Première Dame des Etats-Unis a reconnu, dans un dernier message aux Américains, que « les quatre dernières années ont été inoubliables »

20 Minutes avec AFP

— 

Melania Trump, le 31 octobre 2020.
Melania Trump, le 31 octobre 2020. — USA Today Network/Sipa USA/SIPA

Melania Trump a-t-elle voulu faire passer un message, quelques jours après l’assaut de partisans de son mari au Capitole ? Celle qui est encore Première dame des Etats-Unis pour 24 heures a publié un message d’adieu lundi.

Dans cette vidéo de six minutes, beaucoup d’hommages aux Américains et un (très) court passage pour condamner la violence, qui « n’est jamais la solution ». « Soyez passionnés dans tout ce que vous faites. Mais rappelez-vous toujours que la violence n’est jamais la solution, et ne sera jamais justifiée », a-t-elle dit, alors que les violences au Capitole avaient fait cinq morts.

Des années « inoubliables »

Dans un discours officiel de six minutes enregistré en vidéo, la première Dame des Etats-Unis n’a fait qu’une brève allusion à son mari alors qu’elle rendait hommage aux familles de militaires, aux agents du système de santé confrontés à la pandémie de nouveau coronavirus et à ceux qui aident les victimes d’abus de drogues opioïdes.

« Les quatre dernières années ont été inoubliables », a déclaré Melania Trump, ancienne mannequin âgée de 50 ans. « Alors que Donald et moi terminons notre séjour à la Maison Blanche, je pense à toutes les personnes que j’ai gardées dans mon cœur et à leurs histoires incroyables d’amour, de patriotisme et de détermination. » « Quand je suis arrivée à la Maison Blanche, j’ai réfléchi à la responsabilité que j’ai toujours sentie en tant que mère d’encourager, de donner de la force et d’enseigner des valeurs de bonté », a-t-elle assuré.

« La promesse de cette nation appartient à tous ceux d’entre nous qui ne perdent pas de vue leur intégrité et leurs valeurs, profitent de toutes les occasions pour manifester de la considération envers une autre personne, et prennent de bonnes habitudes dans la vie quotidienne », a conclu Melania Trump pour ses adieux.

Protection maximale à Washington

Le 6 janvier, des centaines de partisans de Donald Trump avaient envahi le siège du Congrès pour s’opposer à la victoire de Joe Biden. Le président sortant, qui avait appelé ses supporteurs à marcher sur le Capitole, a été mis en accusation depuis par la Chambre des représentants pour « incitation à l’insurrection » et son procès devant le Sénat pourrait s’ouvrir peu après l’investiture de son successeur mercredi.

En réaction à l’assaut du Capitole, Washington a pris ces derniers jours des allures de camp retranché, les autorités craignant de nouveaux troubles en marge de la prestation de serment de Joe Biden.

Le président sortant a refusé ces derniers mois d’accepter le résultat du scrutin, mettant en avant de fausses allégations de fraude, et refusant de féliciter Joe Biden. Donald et Melania Trump n’ont d’ailleurs pas invité Joe Biden et son épouse Jill pour la traditionnelle visite au Bureau ovale, et n’assisteront pas à l’investiture du nouveau chef de l’Etat.