Olmert: Israël va réagir de façon «disproportionnée» aux tirs de roquettes

PROCHE-ORIENT Le Premier ministre israélien hausse nettement le ton deux semaines après le début du cessez-le-feu...

V.G. (avec agence)

— 

Un soldat israélien a été tué mardi par une explosion près de la bande de Gaza où des tirs israéliens ont coûté la vie à un Palestinien, ont rapporté des médias arabes et des sources médicales palestiniennes.
Un soldat israélien a été tué mardi par une explosion près de la bande de Gaza où des tirs israéliens ont coûté la vie à un Palestinien, ont rapporté des médias arabes et des sources médicales palestiniennes. — David Buimovitch AFP/Archives

La situation se tend au Proche-Orient. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a prévenu dimanche qu'Israël allait réagir de «façon sévère et disproportionnée» aux tirs de roquettes palestiniennes depuis la bande de Gaza en dépit d'un cessez-le-feu entré en vigueur il y a deux semaines.

«J'ai donné l'instruction à l'armée, via le ministre de la Défense, de préparer une réplique israélienne adaptée aux circonstances, et cette riposte interviendra au moment, à l'endroit et de la manière que nous aurons choisis», a déclaré aux journalistes Olmert au début du conseil des ministres hebdomadaire.

Surenchère électorale, selon le Hamas

«Nous n'accepterons pas de revenir aux anciennes règles du jeu et nous agirons de façon à en finir avec les tirs incessants qui empêchent le retour à une vie normale pour les habitants du sud du pays», a encore dit le Premier ministre. Quatre roquettes tirées par des combattants palestiniens depuis la bande de Gaza ont explosé dimanche dans le sud d'Israël, sans faire ni victime ni dégât, selon un nouveau bilan de l'armée israélienne.

La ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, s'est elle aussi montrée très ferme: «La réaction [de Tsahal] doit être forte et immédiate. C'est la seule manière de faire comprendre au Hamas que les règles du jeu ont changé».

Le Hamas a immédiatement accusé le gouvernement israélien de jouer la surenchère électorale, à l'approche des législatives du 10 février: «Les déclarations d'Olmert constituent une manipulation qui s'inscrit dans la campagne électorale» israélienne, a affirmé le porte-parole du Hamas Taher al-Nounou dans un communiqué publié à Gaza.

L'offensive à Gaza devait stopper les roquettes

Au moins sept roquettes ont été tirées vers Israël depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu ayant mis fin à l'offensive israélienne, qui a fait plus de 1.330 morts palestiniens et provoqué d'énormes dégats matériels dans la bande de Gaza, entre le 27 décembre et le 18 janvier.

Les dirigeants israéliens avaient justifié le lancement de cette opération nommée «Plomb durci» en expliquant qu'elle visait à mettre fin aux tirs de roquettes depuis le territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste Hamas depuis juin 2007.

>> Sujet trop sensible: en raison des débordements racistes systématiques, nous nous voyons contraints de fermer les commentaires des articles traitant des événements au Proche-Orient.