Indonésie : Le bilan du séisme monte à 60 morts — 20 Minutes

CATASTROPHE NATURELLE

Indonésie : Le bilan du séisme de vendredi de Célèbes monte à 60 morts

Le tremblement de terre, de magnitude 6,2, a fait des milliers de sans-abri et des centaines de blessés

Le bilan du séisme qui a secoué vendredi l’île de Célèbes en Indonésie est déjà très lourd. Il n’est malheureusement que provisoire. Quelque 60 personnes ont perdu la vie à la suite de cette catastrophe naturelle, ont annoncé dimanche les autorités. Les sauveteurs continuent de fouiller les décombres à la recherche de survivants.

Le mauvais souvenir de 2018

Le tremblement de terre de magnitude 6,2, qui s’est produit à l’aube, a fait des milliers de sans-abri et des centaines de blessés. Il a déclenché la panique chez les habitants de l’ouest de l’île de Célèbes, déjà dévastée en 2018 par un très fort séisme suivi d’un tsunami dévastateur qui avait fait 4.300 morts. Depuis deux jours, des dizaines de corps sans vie ont été retirées des décombres de bâtiments effondrés à Mamuju, la capitale provinciale. D’autres victimes ont été retrouvées plus au sud, où une forte réplique s’est fait sentir samedi matin.

Des vivres et des équipements d’urgence ont été dépêchés sur l’île par avions et bateaux, et la marine a envoyé un navire médical pour suppléer les hôpitaux encore en fonctionnement, débordés par l’afflux de blessés. Si des milliers de personnes ont perdu leurs maisons, d’autres ne veulent pas rentrer chez elles, par peur de répliques ou d’un tsunami.

Risque d’une flambée de Covid-19

« C’est mieux de s’abriter au cas où quelque chose de pire arrive », explique un habitant de Mamuju, Abdul Wahab, réfugié sous une tente avec son épouse et quatre enfants, dont un bébé. « Nous espérons que le gouvernement pourra nous envoyer vite de l’aide, des vivres, des médicaments et du lait pour les enfants », ajoute-t-il. Inquiets d’une éventuelle flambée de Covid-19 dans des campements surpeuplés, les autorités ont annoncé qu’elles allaient tenter de constituer des groupes de personnes en fonction des risques.

L’épicentre du tremblement a été localisé à 36 km au sud de Mamuju, à une profondeur relativement faible de 18 km. Des glissements de terrain qui ont suivi et les fortes pluies ont coupé l’accès à l’une des principales routes de la province. L’aéroport a aussi été endommagé ainsi qu’un hôtel et le siège du gouverneur alors qu’une partie de la ville reste sans électricité.