Etats-Unis : Joe Biden tente de reprendre la main à moins d’une semaine de son investiture

NEW BOSS IN TOWN Ignorant Donald Trump, Joe Biden tente de mettre en lumière les actions qui doivent former son début de mandat

20 Minutes avec AFP

— 

Joe Biden sera effectivement président mercredi prochain.
Joe Biden sera effectivement président mercredi prochain. — Matt Slocum/AP/SIPA

Optant pour un ton rassembleur et sans mentionner l'« impeachment » de Donald Trump, Joe Biden a tenté jeudi de ramener l’attention sur ses plans pour combattre les crises économique et sanitaire dès son arrivée à la Maison-Blanche, dans six jours. S’exprimant devant quelques journalistes dans son fief de Wilmington, sans accepter de questions, le président élu des Etats-Unis a promis un « nouveau chapitre » et s’est dit « optimiste » en dévoilant un plan de relance titanesque de 1.900 milliards de dollars pour venir en aide aux ménages et aux entreprises, frappés par la pandémie.

« Nous nous en sortirons ensemble », a promis le démocrate. « Mais nous ne pouvons pas le faire dans un pays séparé, divisé », a-t-il ajouté, une semaine après l’assaut meurtrier du Capitole par des manifestants pro-Trump. « La seule façon de le faire, c’est de se rassembler en tant qu’Américains », a plaidé l’ancien vice-président de Barack Obama. Signalant qu’il ne voulait pas ignorer le malaise des bassins ouvriers, où Donald Trump reste très populaire, Joe Biden, 78 ans, a promis des « millions d’emplois » pour l’industrie manufacturière, en plus de ses plans pour une économie innovante et de lutte contre le changement climatique.

Washington comme un camp retranché

Le démocrate sera investi le 20 janvier, dans une ville de Washington transformée en camp retranché après les violences du Capitole qui ont fait cinq morts, et ébranlé la première puissance mondiale. Et il est désormais urgent pour Joe Biden de renouer avec le programme des cent premiers jours de son mandat. En appelant le Congrès à l’adopter rapidement, il a détaillé son vaste plan de relance. Au menu : de nouveaux chèques directs de 1.400 dollars par personne aux familles, un salaire minimum doublé à 15 dollars de l’heure, la prolongation des aides au chômage ou encore des aides pour les Etats et collectivités locales.

Vendredi, il détaillera le volet pour accélérer la vaccination massive des Américains contre le Covid-19, dans un pays qui continue de battre des records de décès quotidiens de la pandémie et pourrait franchir d’ici son entrée en fonction la barre des 400.000 morts. Les chefs des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi et Chuck Schumer, ont salué son plan de relance, promettant de se « mettre immédiatement au travail » pour le faire adopter aux parlementaires.

Le Sénat, qui passera le 20 janvier sous contrôle démocrate, ne va pas se réunir avant le jour précédent. Et le climat d’affrontement partisan qui pourrait accompagner les débats sur la destitution de Donald Trump menace aussi la promesse de « réconciliation » du candidat Biden. Même si l’accusé sera désormais un ex-président, et que l’enjeu de le chasser du pouvoir aura donc disparu, un tel procès risque de capter toute la lumière médiatique.