L'évêque intégriste s'excuse-t-il vraiment?

POLEMIQUE Richard Williamson a exprimé ses sincères regrets à la suite des propos négationnistes qu'il avait tenus lors d'une interview à la télévision suédoise...

MD avec agence

— 

L'annulation de l'excommunication des évêques intégristes par le pape Benoît XVI serait "une grande joie" pour les adeptes de Mgr Marcel Lefebvre, affirme vendredi leur chef en Italie, Don Davide Pagliarani, dans une interview vendredi à la presse italienne.
L'annulation de l'excommunication des évêques intégristes par le pape Benoît XVI serait "une grande joie" pour les adeptes de Mgr Marcel Lefebvre, affirme vendredi leur chef en Italie, Don Davide Pagliarani, dans une interview vendredi à la presse italienne. — Andreas Solaro AFP

Richard Williamson, qui avait nié l'existence des chambres à gaz, a exprimé vendredi ses «regrets sincères» pour les «souffrances» causées au pape Benoît XVI par ses «remarques imprudentes», dans une lettre publiée sur son site Internet. Mgr Williamson a adressé cette lettre au cardinal Dario Castrillon Hoyos, le prélat chargé des négociations avec les catholiques intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX).
 
Une première étape?
 
La télévision suédoise a diffusé des déclarations négationnistes de Richard Willamson le 22 janvier, deux jours avant l'annonce par le Vatican de la levée de l'excommunication par Benoît XVI des quatre évêques de la FSSPX, dont lui-même. «Je crois qu'il n'y a pas eu de chambres à gaz (...) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz», a-t-il dit.
 
Ces propos ont soulevé une vague d'indignation parmi les associations juives et les catholiques. Mercredi Benoît XVI avait fermement condamné le négationnisme. Une première étape pour Richard Williamson, mais ira-t-il jusqu'à exprimer ses excuses à la communauté juive?