Belgique : Le pays relance Erasmus Belgica, un programme d’échanges universitaires à l’intérieur de ses frontières

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR La Belgique a lancé il y a quinze ans ce programme d’échanges

20 Minutes avec AFP

— 

Des étudiants portant un masque de protection contre le Covid (illustration).
Des étudiants portant un masque de protection contre le Covid (illustration). — Martin Meissner/AP/SIPA

Ce n’est pas une blague belge. A l’heure où le Covid-19​ limite les échanges universitaires, la Belgique encourage ses étudiants à s’inscrire à Erasmus Belgica, un programme d’échange universitaire dans son propre pays, rapportent nos confrères de Ouest-France, ce mercredi.

Lancé il y a quinze ans, Erasmus Belgica n’a pas eu le succès escompté. Selon les données du gouvernement, seuls 200 à 350 étudiants belges se sont inscrits à ce programme pour étudier ou faire un stage dans leur propre pays.

Le bilinguisme, un précieux sésame pour certains secteurs

En Belgique, les trois communautés flamande, wallonne et germanophone fonctionnent de manière indépendante, « faisant régulièrement ressurgir le spectre d’une scission du pays », expliquent nos confrères. Pourtant, un bilinguisme franco-néerlandais est presque toujours recommandé pour les étudiants qui postulent dans le secteur public, le droit ou encore le marketing.

Parmi les filières les plus prisées par les étudiants d’Erasmus Belgica, on retrouve les formations d’enseignants, les filières juridiques et celles de la communication. Petit plus, les étudiants qui restent étudier en Belgique conservent leur bourse Erasmus pour un autre séjour à l’étranger.