Inde : Dix bébé tués dans l'incendie d'une maternité

DRAME En 2020, deux incendies dans des hôpitaux avaient déjà fait plusieurs victimes

20 Minutes avec agences
— 
Illustration d'un bébé.
Illustration d'un bébé. — Pixabay

Dix bébés ont péri dans un incendie qui a affecté une maternité dans l’Etat indien du Maharashtra, ce samedi. Une nouvelle catastrophe qui fait douter de la sûreté des hôpitaux du pays. Le personnel a pu secourir sept nouveau-nés à l’hôpital du district de Bhandara (centre) mais n’est pas parvenu à sauver dix autres bébés, a indiqué un médecin, Pramod Khandate. Les enfants décédés étaient âgés de quelques jours à trois mois.

« La cause de l’incendie n’est pas encore connue, mais notre personnel a éteint l’incendie dès que possible. La fumée a fait suffoquer les bébés », a indiqué le médecin. Les infirmières avaient déclenché l’alarme en constatant qu’un incendie était parti de l’unité néonatale de l’hôpital. Les pompiers ont pu empêcher l’incendie de se propager à d’autres parties du site.

Déjà plusieurs incendies dans des hôpitaux

« Tragédie poignante à Bhandara, Maharashtra, où nous avons perdu des jeunes vies précieuses », a déclaré sur Twitter le Premier ministre Narendra Modi. Le dirigeant de l’opposition Rahul Gandhi a qualifié ces morts d'« extrêmement tragiques ». Les autorités ont ordonné une enquête immédiate, après ce nouveau drame dans un établissement hospitalier.

L’Inde avait été marquée en 2011 par un incendie qui avait tué plus de 90 personnes dans un hôpital de Calcutta. En août 2020, un feu à l’hôpital d’Ahmedabad a tué huit patients malades de Covid-19. En novembre 2020, cinq autres patients atteints de coronavirus sont morts dans un incendie survenu dans une clinique de Rajkot. A cause de ces drames, la Cour suprême a demandé un rapport sur la sûreté des hôpitaux traitant les cas de coronavirus.