Coronavirus au Pérou : Les vols en provenance d’Europe suspendus jusqu’au 21 janvier

PANDÉMIE La mesure décidée en décembre a été prolongée de quinze jours

20 Minutes avec agences

— 

Un voyageur masqué dans un aéroport (illustration).
Un voyageur masqué dans un aéroport (illustration). — Johannes EISELE / AFP

Le Pérou a décidé de suspendre les vols en provenance d’ Europe jusqu’au 21 janvier pour éviter l’arrivée de passagers potentiellement infectés par la nouvelle souche de coronavirus. Le gouvernement a confirmé sa décision ce mercredi.

La mesure avait initialement été prise le 21 décembre pour quinze jours. Le ministère péruvien des Transports et des Communications (MTC) a décidé de la prolonger pour 15 jours supplémentaires, afin de « réduire le risque de contagion dû à l’entrée éventuelle sur le territoire de personnes infectées par le nouveau variant » du Covid-19.

Des souches peut-être déjà présentes

Cette suspension n’affecte pas les vols de Lima vers l’Europe. La compagnie aérienne Air France a donc annoncé qu’elle maintenait son vol vers Paris, prévu le 8 janvier. Outre la restriction aérienne, le gouvernement a interdit l’entrée au Pérou d’étrangers non-résidents qui sont passés par le Royaume-Uni depuis l’apparition de la nouvelle souche de Covid.

Jusqu’ici, aucun cas d’infection par les deux nouveaux variants du coronavirus, qui ont émergé au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, n’a été signalé dans le pays. « Cela ne signifie pas que nous ne l’avons pas, car elle est déjà au Chili et elle est très contagieuse », a averti la ministre de la Santé. Le Pérou a été fortement touché par la pandémie et comptait ce mardi de 37.900 décès et 1.022.018 cas.