Violences à Washington : Des manifestants pénètrent dans le bureau de Nancy Pelosi et lui laissent un mot

INSURRECTION Des partisans de Donald Trump ont pénétré mercredi dans le Capitole à Washington, interrompant la session parlementaire qui devait confirmer l'élection de Joe Biden

T.L.G.

— 

Congrès américain.
Congrès américain. — Bryan Dozier/Shutterstock/SIP

Scènes de chaos au très solennel Congrès américain. Des partisans de Donald Trump ont pénétré mercredi dans le bâtiment à Washington, interrompant la session parlementaire qui devait confirmer l’élection de Joe Biden.

Certains manifestants sont entrés dans le bureau de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi. Selon des photos publiées sur les réseaux sociaux, une note aurait été laissée sur le bureau de l’élue démocrate : « Nous ne reculerons pas. »

L’un des manifestants s’est fait immortaliser les pieds sur son bureau, rapporte le New York Times. « Je lui ai écrit un mot méchant et j’ai mis mes pieds sur son bureau », explique Richard Barnett, qui assure également avoir volé une enveloppe appartenant à Nancy Pelosi. Un écriteau en bois, marquant l’entrée du bureau de la responsable démocrate, aurait également été dérobé par une personne sur place, ajoute le quotidien américain.

Après plusieurs heures d’interruption, et la mort d'une femme touchée par un tir policier, le Congrès américain a repris mercredi soir sa séance et validé ce jeudi la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle.