Présidentielle américaine : Le Congrès valide la victoire de Joe Biden

CHAOS Mike Pence a certifié le vote de 306 grands électeurs en faveur du démocrate contre 232 à Donald Trump, quelques heures après l'intrusion au sein du Congrès

20 Minutes avec AFP

— 

Joe Biden le 6 janvier 2021.
Joe Biden le 6 janvier 2021. — CNN

Une certification dans le chaos. Le Congrès des Etats-Unis a officialisé tôt jeudi la victoire de Joe Biden à la présidentielle, dernière étape avant son investiture le 20 janvier.

Le vice-président républicain Mike Pence a certifié le vote de 306 grands électeurs en faveur du démocrate contre 232 à Donald Trump, à l’issue d’une séance des deux chambres interrompue par l'intrusion de partisans du président sortant qui ont semé le chaos dans le Capitole.

Joe Biden a dénoncé une attaque « sans précédent » contre la démocratie américaine

Censée être une simple formalité, cette certification a ainsi tourné à « l’insurrection », « presque à la sédition » selon les termes de Joe Biden, quand une foule de supporteurs du président sortant a envahi le Capitole, interrompant les débats.

Lors d’une allocution au ton grave prononcée au plus fort de la crise, Joe Biden, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, a dénoncé une attaque « sans précédent » contre la démocratie américaine.

Donald Trump admet que son mandat est fini

Après cette validation, Donald Trump a lui admis que sa présidence touchait à sa fin et a promis une « transition ordonnée ». « Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier », a-t-il écrit dans un communiqué.

« Cela représente la fin de l’un des meilleurs premiers mandats présidentiels et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique », a ajouté le républicain.