Royaume-Uni : En trois jours, les grands patrons gagnent autant qu'un salarié sur toute l’année

MONEYMONEY La rémunération des dirigeants des plus grandes entreprises cotées britanniques est 120 fois plus importante que le salaire moyen

20 minutes avec agence

— 

Les grands patrons britanniques ont reçu en moyenne 3,46 millions de livres en 2019. (Illustration)
Les grands patrons britanniques ont reçu en moyenne 3,46 millions de livres en 2019. (Illustration) — Pixabay Creative Commons

Une étude menée par le centre de recherche High Pay Centre atteste des fortes inégalités de revenus au Royaume-Uni. Ainsi, ce mercredi 6 janvier à 17h30 après seulement trois jours ouvrés, un grand patron aura déjà gagné davantage qu’un salarié moyen sur l’ensemble de l’année 2021, rapporte Capital.

Des écarts qui se creusent

En 2019, un directeur général d’une entreprise appartenant à l’indice boursier FTSE-100, qui rassemble les plus grandes capitalisations britanniques, a reçu en moyenne 3,46 millions de livres. Les salariés ont de leur côté gagné environ 31.461 livres sur l’année 2020, d’après les chiffres du Bureau national des statistiques (ONS).

« La rémunération des grands patrons est 120 fois plus élevée que celle d’un travailleur moyen au Royaume-Uni. Des estimations suggèrent que c’était 50 fois au tournant du millénaire ou 20 fois au début des années 1980 », a précisé le directeur du centre.

« Une rémunération proportionnée »

Cette étude tend néanmoins à prouver que la rémunération des grands patrons n’a pas augmenté sur cette période, contrairement à celle des salariés. En effet, les premiers doivent maintenant travailler 34 heures pour gagner autant que les seconds en une année, contre 33 heures l’an dernier.

« Nos membres appellent les entreprises à faire en sorte que la rémunération des directeurs généraux soit proportionnée et alignée sur leur performance », a réagi l’un des responsables de l’association britannique des gérants d’actifs Investment Association.