Elections en Géorgie : Biden peut respirer, les démocrates bien partis pour reprendre le contrôle du Sénat

ETATS-UNIS Les médias américains ont projeté la victoire du démocrate Raphael Warnock, et même si l’autre scrutin est plus serré, le jeune Jon Ossoff vient de passer en tête et devrait s’imposer

Philippe Berry
— 
Etats-Unis : Ce qu’il faut savoir sur les deux sénatoriales cruciales en Géorgie — 20 Minutes

Attention, le dépouillement n'est pas terminé. Mais les démocrates étaient bien placés pour regagner le contrôle du Sénat, mardi, avec une victoire assurée et une autre probable dans les deux sénatoriales de Géorgie. Ce serait un échec cinglant pour Donald Trump et le patron des républicains Mitch McConnell, et qui devrait changer considérablement le début du mandat de Joe Biden.

Avec plus de 99 % des bulletins comptabilisés, ABC et NBC News ont projeté à 8 heures (heure de Paris) la victoire du démocrate Raphael Warnock face à la républicaine Kelly Loeffler avec plus de 40.000 voix d’avance. Le révérend démocrate, qui prêchait dans l’ancienne paroisse de Martin Luther King, à Atlanta, a remercié les électeurs, et promis qu’il se « battrait chaque jour au Sénat » pour les Géorgiens.

Dans l’autre scrutin, le jeune démocrate Jon Ossoff a viré en tête avec un peu plus de 9.000 voix, et l’écart devrait se creuser en sa faveur. Il reste plusieurs dizaines de milliers de bulletins pro-démocrates à comptabiliser (banlieues d’Atlanta, votes par correspondance du jour et de l’étranger). Un candidat peut demander un recomptage si l’écart est inférieur à 0,5 % (23.000 voix environ). Selon un responsable des élections, on devrait être fixé mercredi soir.

Majorité en vue pour les démocrates

La surperformance des candidats démocrates s’explique notamment par une participation en nette hausse de l’électorat afro-américain, une forte mobilisation dans les banlieues d’Atlanta mais en légère baisse dans de nombreux comtés ruraux conservateurs. Il faudra patienter pour savoir si les attaques de Donald Trump contre le scrutin de novembre ont pesé.

Si la tendance se confirme, ces deux victoires permettraient aux démocrates de reprendre le contrôle du Sénat, avec 50 sièges pour les deux partis. La vice-présidente-élue Kamala Harris serait alors en mesure d’apporter la voix décisive en cas d’un vote à égalité. Pour Donald Trump, le camouflet devrait continuer ce mercredi : le Congrès se réunit et va, malgré des objections attendues, valider la victoire de Joe Biden.