Coronavirus : Le nouveau confinement en Angleterre en place jusqu’en mars

ON FERME D’ici mi-février, les autorités espèrent avoir vacciné toutes les personnes de plus de 70 ans

20 Minutes avec AFP
— 
Des magasins fermés à Covent Garden, à Londres, fin décembre 2020.
Des magasins fermés à Covent Garden, à Londres, fin décembre 2020. — Claire Doherty/Sipa USA/SIPA

Le nouveau confinement mis en place en Angleterre face à la flambée des contaminations due au nouveau variant du coronavirus ne commencera à être levé qu’à partir de mars, a prévenu mardi un ministre du gouvernement britannique.

« En entrant dans (le mois de) mars, nous devrions pouvoir lever certaines de ces restrictions mais pas nécessairement toutes », a prévenu Michael Gove, chargé de la coordination de l’action du gouvernement, sur la chaîne Sky News. « Nous ferons tout ce que nous pouvons pour faire en sorte qu’autant de personnes que possible soient vaccinées, de sorte que nous puissions commencer à lever progressivement les restrictions », a-t-il assuré.

13 millions de personnes vaccinées avant mi-février

Face à la progression alarmante du nouveau variant du virus, de 50 à 70 % plus contagieux selon les scientifiques britanniques, et au risque de submersion du système de santé, le Premier ministre Boris Johnson a étendu le confinement déjà appliqué aux trois quarts de la population anglaise à l’ensemble de la province et l’a durci. Les écoles, laissées jusqu’à présent ouvertes, ont fermé.

D’ici mi-février, les autorités espèrent avoir vacciné toutes les personnes de plus de 70 ans ainsi que les soignants, soit environ 13 millions de personnes parmi les plus à risque, grâce à une accélération de la campagne de vaccination commencée le 8 décembre et désormais menée avec deux vaccins, le Pfizer/BioNTech et l’AstraZeneca/Oxford.

Plus de 75.000 morts

« Plus le programme de vaccination sera efficace (…), plus il sera facile de lever ces restrictions », a insisté le ministre, annonçant « des semaines très, très difficiles à venir ». La population n’est autorisée à sortir que pour des raisons essentielles, comme faire des courses ou pour des raisons médicales.

Avec plus de 75.000 morts, le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe les plus endeuillés par le Covid-19 et la tendance s’est aggravée ces dernières semaines. Le bilan des contaminations publié chaque jour dépasse les 50.000, et tutoyait même les 59.000 lundi.