Coronavirus en Egypte : L'incendie d'un hôpital près du Caire tue sept malades

DRAME Les causes de l'incendie sont pour l'instant méconnues, une enquête a été ouverte

20 Minutes avec agences

— 

Les pyramides de Gizeh, en Egypte.
Les pyramides de Gizeh, en Egypte. — MARNEF/ISOPIX/SIPA

Sept patients atteints du Covid-19 sont morts samedi dans un incendie au sein d’un hôpital au nord du Caire ( Egypte). Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du feu, selon des sources sécuritaires et judiciaires.

Cinq personnes ont également été blessées dans l’incendie qui s’est déclaré au sein d’un hôpital de la ville d’Obour, proche de la capitale. Ses causes n’ayant pas été déterminées dans l’immédiat, « le parquet a ouvert une enquête », selon les mêmes sources. Les pompiers ont été envoyés sur place et ont maîtrisé les flammes, d’après des médias locaux.

Un précédent incendie dans un hôpital d’Alexandrie

L’Egypte, pays de 100 millions d’habitants, a enregistré officiellement 130.126 cas de nouveau coronavirus, dont plus de 7.300 décès. La pandémie a durement mis à l’épreuve les infrastructures et le système de santé égyptiens, déjà vétustes et submergés par le nombre croissant de cas.

Des syndicats de soignants avaient mis en garde contre un possible effondrement total du système sanitaire. En juin, un incendie avait eu lieu dans un hôpital d’Alexandrie (nord), tuant sept patients atteints du Covid-19 et blessant sept autres.