Présidentielle en Centrafrique : François Bozizé soutient la rébellion et appelle à ne pas voter

ELECTION La Centrafrique vote ce dimanche pour élire son nouveau président

J.-L.D. avec AFP

— 

L'ex-chef de l'Etat de Centrafrique François Bozizé
L'ex-chef de l'Etat de Centrafrique François Bozizé — FLORENT VERGNES / AFP

L'ex-chef de l'Etat François Bozizé, dont la candidature avait été invalidée, a appelé à ne pas voter à la présidentielle de dimanche en Centrafrique et a rallié les rebelles qui ont lancé une offensive contre le sortant et favori Faustin Archange Touadéra.

« Mes compatriotes, je vous appelle à ne pas aller voter. Restez chez vous. Laissez Touadéra seul aller déposer son bulletin dans les urnes », a-t-il déclaré dans un message audio diffusé sur Internet et authentifié par son parti. « Je soutiens la CPC », a-t-il ajouté invoquant la Coalition pour le Changement, regroupant les plus puissants des groupes armés qui occupent depuis plusieurs années deux tiers de la Centrafrique, pays en guerre civile depuis 2013.