Chine : Plus de la moitié des Chinois désormais en surpoids, selon un rapport

SANTE Le surpoids touche également les enfants et adolescents : 20 % des 6-17 ans sont concernés par ce problème de santé publique qui entraîne un grand nombre de pathologies

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un super marché en Chine.
Illustration d'un super marché en Chine. — Zhao Qirui / Costfoto/Sipa USA/S

C’est aussi un effet du confinement : le manque de déplacement et d’activité physique risque de faire grimper les problèmes d’obésité dans le monde. Plus de la moitié des Chinois adultes sont désormais en surpoids​, selon un rapport officiel présenté mercredi, une accélération liée à l’élévation du niveau de vie, au manque de sport ou à la pression au travail.

La Chine connaît depuis 40 ans un développement économique phénoménal, couplé à de profonds changements dans la manière de s’alimenter, avec dorénavant un abondant choix de nourriture plus riche et meilleur marché.

En 2002, 30 % des Chinois en surcharge pondérale, 50 % aujourd’hui

La part des 18 ans et plus en surcharge pondérale (34,3 %) voire obèses (16,4 %) dépasse ainsi pour la première fois les 50 %, selon le « Rapport 2020 sur la nutrition et les maladies chroniques » présenté par des responsables du ministère de la Santé. Il s’agit d’une hausse respective de 4,2 et 4,5 points depuis 2012.

La différence est encore plus impressionnante comparée à 2002 : seuls 29,9 % des Chinois étaient alors atteints de surcharge pondérale ou d’obésité… contre 50,7 % actuellement.

« Cela s’explique par la faible pratique sportive, la pression – d’ordre professionnel ou privée - ainsi que par un emploi du temps malsain, déséquilibré entre travail et repos », déclare Wang Dan, nutritionniste à Harbin (nord-est). Les jeunes Chinois sont également de plus en plus concernés par le surpoids, avec près de 20 % des 6-17 ans touchés (contre 16 % en 2012).

« Beaucoup d’enfants en Chine sont gardés par leurs grands-parents. Avec l’élévation du niveau de vie, ces derniers pensent souvent que plus ils leur donnent à manger, mieux c’est », déclare DanWang. Le surpoids est un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires, le diabète ou encore le cancer. Il peut donc être synonyme de future pression sur le système de santé.

Conséquence de ce phénomène, le nouveau poids moyen des Chinois (69,6 kg) et des Chinoises (59 kg) affiche une augmentation respective de 3,4 et 1,7 kg par rapport à 2012.

Hausse de la taille moyenne également

Autre enseignement des chiffres publiés mercredi : la taille moyenne des habitants est également en hausse. Elle atteint désormais 169,7 cm (+2,6 cm depuis 2012) pour les hommes et 158 cm (+2,2 cm) pour les femmes.

Ces dernières années, l'obésité a fortement augmenté dans le monde, y compris dans les pays en développement, avec environ 2 milliards de personnes en surpoids ou obèses à la surface du globe. Aux États-Unis, pays gravement touché, l’obésité a plus que doublé au cours des quatre dernières décennies.