Coronavirus : Le ministre de la Santé suisse a posé avec des mannequins dans un hôpital ? Faux

FAKE OFF Une photo mal légendée a semé la confusion

Mathilde Cousin

— 

Alain Berset rendait visite à un centre de formation quand cette photo a été prise.
Alain Berset rendait visite à un centre de formation quand cette photo a été prise. — Capture d'écran Facebook
  • Une photo d’Alain Berset, le ministre de la Santé suisse, faisant face à des mannequins dans des lits d’hôpital, circule en ligne et alimente des soupçons de mise en scène.
  • L’image a été prise dans un centre de formation de personnel soignant.
  • Elle a été mise en ligne par un journal suisse avec une légende pouvant porter à confusion. Le journal a ensuite publié un article de rectification.

Des mannequins à la place de malades ? Une photo du ministre fédéral de la Santésuisse a suscité des soupçons de mise en scène. On y voit Alain Berset, masqué, se tenant face à trois lits d’ hôpital dans lesquels sont allongées des poupées. A l’arrière-plan se tiennent deux soignants.

L'image suscite des commentaires ironiques.
L'image suscite des commentaires ironiques. - Capture d'écran Facebook

L’image a suscité nombre de commentaires ironiques sur les réseaux sociaux. « Le ministre suisse de la Santé, Alain Berset, est allé visiter les poupées malades du virus », écrit une internaute, tandis qu’une autre s’exclame : « Débilité. Il a peur de mourir ? ».

FAKE OFF

L’image est authentique, mais elle a été prise dans un lieu de formation pour soignants. Le 16 décembre, Alain Berset s’est déplacé à Neuchâtel, où il a bien visité un hôpital, mais il s’est également rendu à la Haute-Ecole Arc, un établissement de formation supérieure qui dispense notamment des formations en santé. C’est là qu’a été prise la photo.

La confusion est née d’une légende sur le site internet du journal suisse Blick. Le quotidien y a posté la photo du ministre en se contentant d’indiquer dans un premier temps qu’Alain Berset avait visité l’hôpital de Neuchâtel. S’apercevant de la confusion née sur les réseaux sociaux, le journal a ensuite publié​ un article de rectification, précisant que la photo a été prise dans une salle de formation de la Haute-Ecole Arc.

L’auteur de la photo, Laurent Gilliéron, de l’agence Keystone, a dénoncé le détournement de son image sur les réseaux sociaux, pointant des « fake news ». L’image trompeuse a aussi circulé en Autriche​ et en Espagne.

Face au Covid-19, la Suisse a lancé ce mercredi sa campagne de vaccination. Depuis le début de l’épidémie, plus de 415.000 cas ont été enregistrés dans la Confédération, qui déplore 6.300 morts.