Coronavirus au Royaume-Uni : Plusieurs pays suspendent leurs vols après la découverte d'une nouvelle souche du Covid-19

PANDEMIE De nombreux pays prennent peur après l’annonce de la découverte d’une nouvelle souche plus contagieuse du Covid-19 au Royaume-Uni

20 Minutes avec AFP

— 

Un tableau d'arrivée des Eurostar à Bruxelles, en 2014. (archives)
Un tableau d'arrivée des Eurostar à Bruxelles, en 2014. (archives) — NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP

La Belgique et l’Italie vont suspendre leurs vols et trains en provenance du Royaume-Uni. En cause : la découverte d’une nouvelle variante du coronavirus circulant dans une partie du territoire britannique. En Belgique, cette mesure entrera en vigueur ce dimanche à minuit et la suspension durera au moins 24 heures, a déclaré le Premier ministre belge, Alexander De Croo.

« Le Royaume-Uni a lancé une alerte concernant une nouvelle forme de Covid qui serait le résultat d’une mutation du virus. Comme gouvernement nous avons le devoir de protéger les Italiens et pour cette raison (…) nous allons signer, avec le ministre de la Santé, un décret pour suspendre les vols avec la Grande-Bretagne », a, son côté indiqué sur Facebook, le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, sans toutefois préciser de date d’entrée en vigueur.

Reconfinement à Londres

L’Allemagne envisage également « sérieusement » une suspension des vols en provenance du Royaume-Uni mais aussi d’Afrique du Sud, a indiqué une source gouvernementale, proche du ministère de la Santé. La France a annoncé ce dimanche midi, suivre de « très près » la situation sans toutefois avoir annoncé avoir pris la décision de fermer la frontière.

Bruxelles et Rome suivent ainsi l’exemple des Pays-Bas qui ont suspendu ce dimanche tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique a annoncé un reconfinement de Londres et du sud-est de l’Angleterre pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du virus. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré samedi que selon les premières données, le virus qui circule à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre est jusqu’à 70 % plus contagieux que la précédente souche.