Coronavirus aux Etats-Unis : Un juge californien autorise les clubs de strip-tease à rouvrir malgré une flambée des contaminations

EFFEUILLAGE Le juge à l’origine de cette décision a estimé que ces établissements ne présentaient pas « un quelconque risque de propager le Covid »

20 Minutes avec agences

— 

Le fronton d'un palais de justice. (illustration)
Le fronton d'un palais de justice. (illustration) — SICCOLI PATRICK/SIPA

Un juge américain de San Diego vient d’autoriser deux clubs de strip-tease à rouvrir malgré la forte propagation de l’épidémie de Covid-19 en Californie. Les activités « non essentielles » sont sévèrement restreintes depuis plusieurs semaines dans l’Etat fédéral.

Deux strips clubs situés dans la ville de San Diego avaient saisi le tribunal sur cette question. Ils demandaient à reprendre leurs activités tout en garantissant des mesures sanitaires appropriées.

Nues mais masquées

Ces établissements proposaient ainsi de ne pas mettre sur scène plus d’une stripteaseuse à la fois. Leurs employées continuant toujours d’être nues, mais masquées.

Le juge Joel Wohlfeil, de la cour supérieure du comté de San Diego, a estimé que rien ne prouvait que les clubs de strip-tease présentaient « un quelconque risque de propager le Covid ». Selon lui, ils ne sont pas responsables des hospitalisations en soins intensifs recensées dans le territoire.

Les restaurants indirectement concernés

Le magistrat a rappelé que ce type d’entreprises « animent l’esprit de la communauté » tout en mettant « de la nourriture sur la table et un toit au-dessus de la tête » des professionnels du secteur. Dans son jugement préliminaire, il considère aussi que les restaurant devraient rouvrir leurs portes.

Ces derniers n’ont pour l’instant pas le droit de proposer un service en salle ou à l’extérieur et doivent se limiter à la vente à emporter. Certains ont donc profité de cette décision de justice pour reprendre leurs activités dès ce jeudi.

Des hôpitaux engorgés

Le comté de San Diego a annoncé sur Twitter qu’il envisage de faire appel du jugement de Joel Wohlfeil. Dans sa publication, l’autorité incite d’ailleurs ses administrés à toujours respecter les gestes barrière.

La Californie a enregistré plus de 250.000 nouveaux cas de Covid ces sept derniers jours. Le taux d’occupation des soins intensifs y oscillait ce jeudi entre 99 % et 100 %. Rien que dans le comté de San Diego, environ 300 patients atteints du coronavirus sont hospitalisés dans ce type de service.