Coronavirus : Plus de 137.000 Britanniques ont commencé à être vaccinés

EPIDEMIE Le Royaume-Uni est le premier pays dans le monde à avoir autorisé le vaccin Pfizer-BioNTech

20 Minutes avec AFP

— 

Une infirmière se prépare à injecter le vaccin Pfizer-BioNTech contre le coronavirus, le 8 décembre 2020 à Glasgow.
Une infirmière se prépare à injecter le vaccin Pfizer-BioNTech contre le coronavirus, le 8 décembre 2020 à Glasgow. — Jeff J Mitchell/AP/SIPA

Une semaine après le lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus au Royaume-Uni, plus de 137.000 personnes ont reçu leur première dose du vaccin Pfizer-BioNTech, a annoncé le ministère de la Santé, ce mercredi.

Ce vaccin, que le Royaume-Uni est le premier pays dans le monde à avoir autorisé, nécessite deux doses, la seconde 21 jours après la première.

Les personnes âgées et les soignants prioritaires

Devant les députés, le Premier ministre Boris Johnson a salué un « bon départ » pour la campagne de vaccination, répondant aux critiques de l’opposition sur sa gestion de la pandémie, qui a fait près de 65.000 morts dans le pays, le bilan le plus élevé en Europe avec l’Italie.

« La majorité » de ces vaccins ont été administrés à des plus de 80 ans, employés des maisons de retraite et du système public de santé, a précisé dans un communiqué le ministère de la Santé. « Ce n’est que le début et nous allons progressivement étendre notre programme de vaccination pour qu’au bout du compte tout le monde puisse reprendre une vie normale », a souligné le ministre Matt Hancock.