Coronavirus : L’agence européenne des médicaments examinera le vaccin Pfizer le 21 décembre

VACCINATION Initialement prévue le 29 décembre, la réunion a été avancée d’une semaine 

20 Minutes avec AFP

— 

Le logo de Pfizer. (illustration)
Le logo de Pfizer. (illustration) — zz/STRF/STAR MAX/IPx/AP/SIPA

L’Agence européenne des médicaments (AEM) se réunira le 21 décembre pour étudier la demande d’autorisation du vaccin Pfizer-BioNTech contre le coronavirus, a annoncé l’AEM dans un communiqué publié ce mardi.

Initialement prévue le 29 décembre, la réunion a été avancée d’une semaine. L’AEM devra annoncer si elle autorise ou non le vaccin Pfizer-BioNTech.

L’Allemagne met la pression

L’AEM précise avoir reçu ce lundi de Pfizer-BioNTech « des données supplémentaires » exigées par le comité de l’agence chargé d’examiner les médicaments à usage humain. « Une réunion exceptionnelle (du comité) a été planifiée pour le 21 décembre afin de trancher », a ajouté l’AEM dans son communiqué.

L’annonce de l’AEM fait suite à de nombreuses pressions d’Etats européens, notamment de l'Allemagne, souhaitant déployer rapidement le vaccin dans leur lutte contre le nouveau coronavirus. « Je salue la décision de l’AEM d’avancer sa réunion pour discuter du vaccin Pfizer-BioNTech avant Noël », a rapidement réagi la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, dans un message publié sur son compte Twitter.