Tuerie dans une crèche: le suspect s'alimente et sort de son mutisme

BELGIQUE Il est soupçonné du meurtre d'une quatrième personne, âgée de 73 ans...

Avec agence

— 

Le jeune homme de 20 ans qui a tué deux bébés et une puéricultrice dans une crèche en Belgique était équipé pour commettre un véritable carnage, avec sur lui trois couteaux, une hachette et, sous ses vêtements, un gilet pare-balles, a révélé samedi la justice.
Le jeune homme de 20 ans qui a tué deux bébés et une puéricultrice dans une crèche en Belgique était équipé pour commettre un véritable carnage, avec sur lui trois couteaux, une hachette et, sous ses vêtements, un gilet pare-balles, a révélé samedi la justice. — Dominique Faget AFP

Le Belge de 20 ans inculpé pour l'assassinat de deux bébés et d'une puéricultrice dans une crèche la semaine dernière a rompu sa grève de la faim ce lundi. Egalement soupçonné du meurtre d'une femme de 73 ans, le jeune homme serait sorti de son mutisme, sans pour autant apporter d'explications aux enquêteurs.

Kim De Gelder refusait de s'alimenter et avait été placé sous perfusion en prison. Il avait été sorti de cellule et acheminé dans les locaux médicaux de la prison de Bruges. Le procureur du roi a également précisé que le jeune homme n’était pas grimé lors de son arrestation, mais que du mascara a été retrouvé dans son sac à dos. «Je pense que la piste du Joker est sans doute une fausse piste», a-t-il ajouté.

Un état «léthargique»

Depuis son arrestation vendredi, après avoir le meurtre au couteau de deux bébés et d'une puéricultrice, il refusait de parler. Selon plusieurs médias belges, il était même tombé dans un état «léthargique». Selon une source proche de l'enquête, et citée par le quotidien belge «Le soir», il serait suicidaire.

Le jeune homme a été inculpé pour un triple assassinat et pour tentatives d'assassinat. Des experts psychiatres doivent l'examiner ce lundi.