Cameroun : Les douanes saisissent 80 cobras et vipères juste avant le départ d’un vol commercial

ANIMAUX Les serpents étaient enfermés dans des bouteilles placées à l’intérieur de caisses en bois

20 Minutes avec agences
— 
Illustration d'une vipère
Illustration d'une vipère — SOLENT NEWS/SIPA

Les serpents étaient sommairement enfermés dans des bouteilles en plastique. Quatre-vingts cobras et vipères vivants ont été saisis dans la nuit du 3 au 4 décembre à l’aéroport de Douala, au Cameroun, juste avant d’être embarqués sur un vol commercial à destination de Londres, a annoncé ce lundi la douane camerounaise.

Deux hommes, un Camerounais et un Nigérian, avaient présenté des caisses en bois à l’embarquement en montrant au personnel de « fausses autorisations » de transport, a expliqué Jean-Claude Ekoube, chargé de la Communication des Douanes camerounaises.


Une escale à Paris

Des photos ont été postées sur le compte Twitter des douanes. A l’intérieur des caisses en question, on aperçoit de nombreuses bouteilles en plastique d’eau ou de soda allongées à l’horizontale. Elles étaient perforées pour permettre aux reptiles de respirer, a précisé Jean-Claude Ekoube.

Selon un responsable de la sécurité de l’aéroport, les deux trafiquants présumés voulaient embarquer leur cargaison à bord d’un vol commercial d’Air France, donc avec une escale à Paris avant Londres. Ils ont été arrêtés par les douaniers et mis à la disposition de la police.