VIH : Un nouveau traitement quatre fois moins cher pour les enfants séropositifs

ESPOIR Attendu depuis longtemps, ce nouveau traitement est également mieux adapté aux besoins des enfants

20 Minutes avec AFP

— 

Un ruban symbolisant la lutte contre le Sida entouré de bougies, au Népal en 2018.
Un ruban symbolisant la lutte contre le Sida entouré de bougies, au Népal en 2018. — Sunil pradhan / SOPA Imag/SIPA

Une nouvelle avancée dans la lutte contre le VIH. Unitaid a annoncé ce mardi un nouveau traitement à destination des enfants séropositifs au VIH dans les pays en voie de développement. Plus adapté, il est aussi quatre fois moins cher. 

Le prix de ce nouveau traitement, qui comporte une nouvelle composante réellement adaptée aux besoins spécifiques des enfants, passe de 480 à 120 dollars par an, après un accord avec les fabricants de génériques Viatris et Mcleods, a indiqué un porte-parole de l'organisation internationale hébergée par l'OMS à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida.

La moitié des enfants seulement sont soignés

« Attendu depuis longtemps, un traitement anti-HIV destiné spécifiquement aux enfants va enfin être disponible dans des pays à revenu faible et moyen,grâce à un accord entre ONUSIDA et la Clinton Health Access Initiative (CHAI) », souligne Unitaid.

Environ 1,7 million d'enfants dans le monde sont séropositifs mais seulement la moitié d'entre eux bénéficient d'un traitement et 100.000 meurent chaque année, précise l'organisation. Nombre d'enfants ne sont pas traités en raison du manque d'accès à des médicaments faciles à prendre et adaptés, souligne t-elle.

L'accord avec Viatris et Mcleods permet de réduire le prix de l'une des composantes du cocktail utilisé pour contenir le VIH à 36 dollars contre 400 auparavant. Il s'agit du dolutegravir (DTG) considéré comme un médicament de première ligne de traitement. Il est également disponible au goût fraise et sous forme de comprimés solubles, plus facilement acceptés par les enfants.