Coronavirus : Le Canada prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’au 21 janvier

RESTRICTIONS Depuis mars, les voyageurs arrivant dans le pays sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours

20 Minutes avec AFP

— 

Un poste frontière entre le Canada et les Etats-Unis, le 18 mars 2020.
Un poste frontière entre le Canada et les Etats-Unis, le 18 mars 2020. — Jeffrey T. Barnes/AP/SIPA

Il va falloir encore patienter pour pouvoir se rendre facilement au Canada. Les autorités du pays ont annoncé dimanche une nouvelle prolongation, jusqu’au 21 janvier 2021, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n’est pas jugée essentielle. Afin d’éviter la propagation du coronavirus, depuis mars dernier, les voyageurs arrivant au Canada, qu’ils soient Canadiens ou non, sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Accord bilatéral avec les Etats-Unis

Toutefois, la frontière du Canada avec les Etats-Unis reste pour le moment fermée jusqu’au 21 décembre, dans le cadre d’un accord bilatéral séparé avec Washington. Seuls sont autorisés le commerce des biens et marchandises et les voyages considérés comme essentiels. Cette fermeture de la plus longue frontière terrestre au monde a été décidée en mars et elle pourrait être prolongée après le 21 décembre, a indiqué l’exécutif canadien. Le gouvernement affirme en outre qu’il « sera en mesure » à partir du 21 janvier d’harmoniser les éventuelles prolongations de fermetures de ses frontières entre les Etats-Unis et les autres pays dans le monde, ainsi que le décret de quarantaine obligatoire.

Ottawa annonce également la création d’un cadre pour « examiner les demandes présentées par des organismes de sport amateur de haut niveau qui veulent organiser » des événements comme des « championnats du monde, des qualifications olympiques ou paralympiques, ainsi que des coupes du monde ». La ville d’Edmonton, en Alberta (ouest), souhaite par exemple accueillir, fin décembre, les championnats du monde de hockey junior dans une bulle hermétique, comme elle l’a fait cet automne pour la fin de la saison de la ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL).

Un projet pilote en Alberta

Depuis début juin, les ressortissants étrangers peuvent rejoindre leur famille vivant au Canada, s’ils sont des conjoints, des enfants, des parents ou des tuteurs légaux de citoyens canadiens. Sinon, seules les personnes dont la présence sur le sol canadien est jugée essentielle, comme certains salariés, sont admises. Depuis le 2 novembre, les personnes participantes à un projet pilote en Alberta sur des alternatives à la quarantaine, en sont exemptées. Ces voyageurs sont testés au Covid-19, lorsqu’ils arrivent dans la province par un poste-frontière terrestre précis ou à l’aéroport de Calgary, et si le résultat est négatif, ils sont dispensés de quarantaine à condition de refaire un test une semaine plus tard. Dimanche, le Canada recensait plus de 360.000 cas de coronavirus et plus de 12.000 morts.