Coronavirus au Danemark : La première ministre danoise en larmes après la visite d’une exploitation de visons abattus

EMOTION Le Danemark a ordonné l’abattage de plusieurs millions de visons pour éviter la dissémination d’une souche mutante du coronavirus

R. G.-V.

— 

Mette Frederiksen, la première ministre sociale-démocrate du Danemark.
Mette Frederiksen, la première ministre sociale-démocrate du Danemark. — Mads Nissen/AP/SIPA

Elle en est venue aux larmes. La Première ministre du Danemark, Mette Frederiksen, est ressortie très émue de sa visite d’une exploitation de visons où des milliers de bêtes venaient d’être abattues. Le Danemark, gros producteurs de fourrures de visons d’élevages, a décidé un peu plus tôt en novembre l’abattage complet des 15 à 17 millions de visions du pays.

La raison ? La découverte d’une souche mutante du Covid-19​ chez ces animaux. D’après certaines études, explique France Info, cette mutation pourrait menacer l’efficacité des futurs vaccins en développement.

Son gouvernement largement critiqué pour sa gestion de la crise

A la sortie de cette exploitation de Kolding, dans l’ouest du pars, Mette Frederiksen a tenu à présenter des excuses pour sa gestion de l’affaire. « Je considère qu’il y a lieu de s’excuser pour le déroulement des faits. Je n’ai aucun problème pour dire pardon pour ça car des fautes ont été commises. » Le gouvernement social-démocrate du Danemark est largement critiqué alors qu’il a lui même reconnu que la base légale permettant l’abattage de millions de bêtes saines n’était pas claire.

Ainsi, le ministre de l’Agriculture a déjà présenté sa démission il y a quelques jours. « C’est important de se rappeler que ce n’est pas de la faute des éleveurs, c’est la faute du coronavirus, si l’industrie ne peut pas continuer », a aussi dit la première ministre jeudi.

La crise n’est pas terminée puisqu’elle devra faire face au parlement à un projet de loi visant à interdire l’élevage de visons jusqu’en 2022. Difficile à admettre dans un pays ou cet élevage est très important.