Présidentielle américaine : Le conseiller de Trump à la Sécurité nationale reconnaît la victoire de Biden

FAIR-PLAY Robert O’Brien, qui travaille à la Maison-Blanche, promet aux démocrates une transition en douceur

20 Minutes avec AFP

— 

Le conseiller à la Sécurité nationale des Etats-Unis, Robert O'Brien, au cimetière d'Arlington le 11 novembre 2020.
Le conseiller à la Sécurité nationale des Etats-Unis, Robert O'Brien, au cimetière d'Arlington le 11 novembre 2020. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Même si Donald Trump n’a toujours pas concédé sa défaite face à Joe Biden, son camp pense de plus en plus à passer la main dans les meilleures conditions. Le conseiller à la Sécurité nationale des Etats-Unis a ainsi promis lundi une transition en douceur vers une administration démocrate.

Robert O’Brien, qui travaille à la Maison-Blanche, a déclaré que le pays avait eu « des transitions pacifiques et réussies même dans les périodes les plus litigieuses ». « S’il est déterminé que le ticket Biden/Harris est le gagnant, et évidemment il semble que ce soit le cas maintenant, nous aurons une transition très professionnelle de la part du conseil à la Sécurité nationale, cela ne fait pas de doute », a-t-il reconnu lors du Global Security Forum, une conférence virtuelle.

En décalage avec le président Trump, Robert O’Brien a aussi affirmé que Joe Biden et sa colistière Kamala Harris avaient « des gens très professionnels » dans leur équipe, capables de reprendre les rênes. « Ils méritent d’avoir un peu de temps pour arriver et mettre en œuvre leurs politiques », a-t-il ajouté.

Une transition pour l’instant difficile

Joe Biden doit être investi président le 20 janvier, que Donald Trump concède ou non sa défaite, mais l’agence qui gère la bureaucratie fédérale, la General Services Administration, refuse de certifier sa victoire. Cela prive pour l’instant le démocrate d’informations classées secret-défense et de moyens pour préparer la transition.