Raz de marée populaire

— 

Un million, trois millions, cinq millions ? Les estimations sont plutôt à la baisse. La foule, le vent et la neige annoncés ont fini par refroidir l'enthousiasme de certains. En tout cas, affirme Vanity Fair, l'investiture de Barack Obama atomisera les 400 000 personnes réunies par Bush en 2005 et dépassera sans aucun doute le record de Lyndon Johnson (1,2 million). Mais pas sûr qu'il soit plus fort que Jean Paul II à Manille, où s'étaient pressés entre 4 et 5 millions de fidèles.