Coronavirus : Un foyer épidémique détecté à Adelaïde en Australie

CONTAGION L’Australie surveille de très près le coronavirus, pour l’instant bien régulé dans le pays

J.-L.D. avec AFP

— 

Le coronavirus est pour l'instant plutôt bien contrôlé en Australie
Le coronavirus est pour l'instant plutôt bien contrôlé en Australie — Dave Hewison/Speed Media/Shutterstock/SIPA

Un foyer de coronavirus a été détecté à Adelaïde, une ville du sud de l'Australie qui n’avait plus connu de flambée épidémique depuis sept mois, les contaminations provenant à nouveau d’hôtels où des voyageurs faisaient leur quarantaine.

L’Etat d’Australie-Méridionale, dont Adelaïde est la capitale, a indiqué que quatre cas avaient été détectés dans cette ville dimanche et qu’on en totalisait 17 ce lundi. Il s’agit du plus important foyer à Adelaïde depuis avril.

Tout faire pour stopper le foyer

Quinze des personnes infectées appartiennent à une seule et même famille élargie dont un membre travaillait dans un hôtel accueillant des personnes effectuant leur quarantaine à leur arrivée de l’étranger. Pour contenir le virus, les autorités ont rétabli plusieurs restrictions et suspendu les vols internationaux à destination de la ville.

« Tous les efforts seront faits pour ralentir et arrêter la propagation de ce puissant foyer », a déclaré aux journalistes le Premier ministre d’Australie-Occidentale Steven Marshall. Des centaines de personnes ont reçu l’ordre de s’isoler. Les autorités ont par ailleurs fermé des écoles et des commerces liés aux personnes contaminées.

24 heures chrono

« Les 24 heures qui viennent seront critiques et nous n’attendrons pas que la situation se détériore », a ajouté Steven Marshall. Les autorités ont exhorté les habitants de l’Etat à porter un masque, à travailler de chez eux et à éviter tout déplacement non essentiel.

D’autres Etats ont aussi ordonné des restrictions visant les personnes venant d’Australie-Occidentale. La dernière fois que l’Australie-Méridionale avait détecté un foyer de coronavirus hors d’une zone de quarantaine remonte au mois d’août. Les autorités sanitaires avaient alors pris, comme cette fois-ci, des mesures rapides pour empêcher son extension.

Un pays relativement épargné

Mais on craint que le nouveau foyer s’étende à des populations à risque, car un gardien de prison et des employés de centres pour personnes âgées se trouveraient parmi les cas positifs détectés. L’annonce de ce nouveau foyer intervient alors que les responsables australiens avaient pu maîtriser une deuxième vague de cas à Melbourne provoquée, déjà, par des failles de sécurité dans un hôtel utilisé pour les quarantaines.

Melbourne, capitale de l’Etat de Victoria, également dans le sud, a eu des milliers de cas et des centaines de morts ces derniers mois, mais n’a pas connu un seul nouveau cas depuis plus de deux semaines. L’Australie dans son ensemble a plutôt bien réussi à contenir la pandémie, avec un peu plus de 27.700 cas et 907 décès enregistrés depuis l’apparition du virus.