Guatemala : Crash d’un avion transportant plus d’une tonne de cocaïne, les occupants en fuite

DROGUE Un avion rempli de cocaïne s'était déjà écrasé deux jours plus tôt

20 Minutes avec agences

— 

Une saisie de cocaïne. (Illustration)
Une saisie de cocaïne. (Illustration) — Bernard Bisson/JDD/SIPA

Un avion s’est écrasé ce mercredi, avec plus d’une tonne et demie de cocaïne à bord, au Guatemala dans la jungle de Peten, près de la frontière mexicaine et du Belize. Déjà, lundi, un avion s’était écrasé au Guatemala avec un peu plus d’une tonne de cocaïne à bord.

L’épave de l’avion qui s’est écrasé mercredi, en partie incendiée, a été localisée dans la réserve naturelle de la Laguna del Tigre (environ 600 km au nord de la capitale). Un total de 1.539 kg de cocaïne a été découvert à bord de l’épave pour une valeur estimée à plus de 20 millions de dollars. Les enquêteurs n’ont pas trouvé trace des occupants de l’appareil.

Des crashs fréquents

Lundi, un avion transportant 1.028 kg de cocaïne, d’une valeur estimée à 14 millions de dollars, s’était écrasé au Guatemala, cette fois dans la région de la côte pacifique frontalière du Mexique. L’accident avait fait un mort et deux trafiquants de drogue présumés, dont un blessé, avaient été arrêtés. Le 4 novembre, les cadavres de trois hommes tués dans le crash d’un avion transportant de la drogue avaient été découverts dans la jungle de Peten. Six colis contenant de la drogue avaient été découverts dans l’épave de l’avion.

Le 24 septembre, un avion transportant de la drogue, parti du Venezuela, s’était écrasé près du village indigène de Chisec, à 130 km au nord de la capitale. L’accident avait fait quatre morts, dont Jeankarlo Meneses, un trafiquant de drogue évadé en mars 2019 d’une prison de Guatemala. Depuis le début de l’année, une trentaine d’avions transportant de la drogue ont été localisés par les forces de police, en majorité dans des zones écartées du nord et du sud du pays. Selon la police anti-drogue américaine, 90 % de la cocaïne présente aux Etats-Unis est convoyée par avion ou par la voie maritime, y compris à bord de submersibles, en passant par le Mexique et l’Amérique centrale.