Six «espions des Américains» exécutés par les talibans au Pakistan

GUERRE Les autorités locales affirment qu'elles ont eu lieu dans les zones tribales proche de l'Afghanistan...

J.M. avec agence

— 

Le nouveau gouvernement du Pakistan prépare un projet d'accord de paix avec les talibans pakistanais, dont certains proches d'Al-Qaïda, très actifs dans les zones tribales du nord-ouest et responsables d'une vague d'attentats, a-t-on appris de sources officielles mercredi.
Le nouveau gouvernement du Pakistan prépare un projet d'accord de paix avec les talibans pakistanais, dont certains proches d'Al-Qaïda, très actifs dans les zones tribales du nord-ouest et responsables d'une vague d'attentats, a-t-on appris de sources officielles mercredi. — Zafarullah Khan AFP/Archives

Les talibans affirment avoir exécuté ce mardi six hommes qu'ils accusaient d'être des «espions des Etats-Unis» dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan. Ces mêmes zones où Washington tire régulièrement des missiles visant Al-Qaïda et les talibans afghans, selon des responsables locaux.

Les exécutions ont eu lieu à Miranshah, pour deux d'entre elles, et à Mir Ali pour les autres, selon un responsable de l'administration locale. Il révèle que cinq ont été tués par balles, un sixième ayant été pendu. Sur les corps, des affichettes ont été épinglées, portant la mention «espions des Américains».

Exécutions dissuasives

Ces exécutions «pour l'exemple» sont quasi-quotidiennes dans les zones tribales pakistanaises, et, dans la plupart des cas, les victimes sont lentement décapitées sous l'oeil d'une caméra et les vidéos largement diffusées sur les marchés locaux pour dissuader ceux qui seraient tentés de renseigner les Américains ou les services de renseignements pakistanais.

Sous la pression de Washington, dont Islamabad est l'allié-clé dans sa «guerre contre le terrorisme», l'armée pakistanaise a également lancé une vaste offensive depuis l'été dans certains districts où les talibans afghans et Al-Qaïda ont reconstitué leurs forces.