Coronavirus : Le Canada prend une option sur 56 millions de doses du vaccin de Pfizer

TRAITEMENT L’Union européenne devrait pour sa part prochainement signer pour 300 millions de doses, soit pour l’instant trois fois plus que les précommandes des Etats-Unis

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et Biontech.
Illustration du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et Biontech. — SYSPEO/SIPA

Depuis l’annonce faite lundi par les laboratoires Pfizer et BioNTech d’un vaccin contre le Covid-19 « efficace à 90 % », des pays commencent à s’organiser pour être certains d’avoir accès en priorité au traitement une fois qu’il sera totalement finalisé. Le Canada a ainsi annoncé mardi avoir pris une option sur 56 millions de doses supplémentaires de ce futur vaccin. Ces précommandes s’ajoutent aux 20 millions de doses déjà réservées par le gouvernement, a confirmé un porte-parole du ministère des Services publics et de l’Approvisionnement.

Le Canada a aussi signé des accords avec les Américains Novavax, Johnson & Johnson et Moderna, ainsi qu’avec le Français Sanofi, le Britannique GSK et le Suédo-Britannique AstraZeneca. « Le Canada est l’un des pays qui a pu conclure le plus d’accords et qui a un portfolio de vaccins potentiels le plus varié », s’est félicité le Premier ministre Justin Trudeau.

L’Europe sur les rangs

De son côté, l’Union européenne a annoncé mardi qu’elle s’apprêtait à signer pour 300 millions de doses du nouveau vaccin contre le Covid-19 de Pfizer, trois fois plus que les doses précommandées à ce stade par les Etats-Unis.