Attentat en Autriche : Emmanuel Macron exprimera finalement son soutien par une visioconférence

CHANGEMENT Le chef de l’Etat devait se rendre lundi à Vienne pour discuter avec le chancelier Sebastian Kurz de la lutte contre le terrorisme

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron à l'ambassade d'Autriche à Paris, le 3 novembre 2020.
Emmanuel Macron à l'ambassade d'Autriche à Paris, le 3 novembre 2020. — Christophe Petit Tesson/AP/SIPA

Deuxième vague de coronavirus oblige, Emmanuel Macron ne se rendra finalement pas en Autriche. Le chef de l’Etat, qui était attendu le 9 novembre pour une rencontre avec le chancelier Sebastian Kurz consacrée à la lutte contre le terrorisme, a décidé de reporter son voyage. Celui-ci sera remplacé par une visioconférence, a indiqué l’Elysée.

Ce report est dû à des questions d’agenda liées à la gestion de la crise sanitaire, a précisé la présidence française. Un porte-parole de la chancellerie autrichienne a également confirmé le report et indiqué qu'« à la place de la visite, une vidéoconférence aura lieu en début de semaine prochaine sur la lutte contre le terrorisme islamiste et l’islam politique ».

Visite à l’ambassade d’Autriche

Les deux dirigeants avaient prévu d’aborder ensemble les sujets des « combattants djihadistes, de la protection des frontières extérieures de l’Europe ainsi que de la Turquie », avait indiqué le gouvernement autrichien mercredi après-midi. Le président français, qui avec la chancelière allemande Angela Merkel plaide pour une réponse européenne commune contre le terrorisme, s’était rendu mardi à l’ambassade d’Autriche, dès le lendemain de l’attaque revendiquée par le groupe Etat islamique qui a fait 4 morts dans le centre de Vienne lundi soir.