Turquie : Le bilan du séisme atteint 100 morts, une fillette retrouvée vivante dans les décombres

TREMBLEMENT DE TERRE Le séisme de vendredi a entraîné la destruction de plusieurs dizaines d’immeubles, 5.000 personnes sont sans-abri

20 Minutes avec AFP
— 
Les services de secours à la recherche de survivants après le séisme qui a touché l'ouest de la Turquie.
Les services de secours à la recherche de survivants après le séisme qui a touché l'ouest de la Turquie. — Nevzat Capalov/SIPA

Alors que l’ouest de la Turquie continue d’être secoué par des répliques, le bilan du séisme qui a frappé vendredi la région d’Izmir, s’élève à 100 morts ce mardi, selon l’autorité gouvernementale turque des situations de catastrophe (Afad). Note d’espoir pour les habitants de la région : une fillette de quatre ans a été retrouvée vivante dans les décombres.

« Nous avons assisté à un miracle de la 91ème heure. Les secouristes ont extirpé Ayda, âgée de quatre ans, en vie », a déclaré le maire d’Izmir, Tunc Soyer sur Twitter. Des correspondants de l’AFP ont vu les sauveteurs évacuer la fillette sous les applaudissements, dans le district de Bayrakli durement frappé par le tremblement de vendredi.

5.000 personnes sans logement

Les secouristes poursuivent ce mardi leurs efforts de recherche d’éventuelles victimes, notamment dans les décombres de cinq immeubles de la province d’Izmir. Le tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter a fait 100 morts et blessé 994 personnes, dont 147 sont encore à l’hôpital, selon l’Afad.

La ville la plus touchée de la province est celle de Bayrakli où une fillette de 3 ans et une adolescente de 14 ans ont été secourues lundi des décombres d’un bâtiment.

Des dizaines d’immeubles ont été détruits par le tremblement de terre qui a fait plus de 5.000 sans abri, logés dans des tentes installées dans des camps de fortune dans la province d’Izmir. Quelque 1.464 répliques du séisme ont été enregistrées dans la zone, dont 44 d’une magnitude supérieure à 4, ont indiqué les autorités turques.