Tauromachie : L’Europe vote pour interdire les aides de la PAC aux élevages de taureaux de combat

CORRIDA Ce texte doit encore être validé par le conseil de l’Union européenne pour être effectif

L.Br.

— 

Une corrida à Nîmes (image d'illustration).
Une corrida à Nîmes (image d'illustration). — Patrick FRILET/SIPA

Vers une suppression des aides européennes pour les élevages de taureaux de combat, destinés à la corrida ? C’est en tout cas le sens d’un amendement voté par les députés européens, jeudi 22 octobre au Parlement européen à Bruxelles.

Le texte, déposé par les Verts, vise à empêcher que les financements de la politique agricole commune (PAC) « puissent contribuer aux activités liées à la tauromachie », indique le journal espagnol El Pais, dans un article repris par Courrier international. Une mesure similaire avait été adoptée en 2016, mais elle s’était révélée inefficace.

Un vote final pas garanti

Cette mesure, adoptée à 335 votes « pour » contre 297 voix « contre », doit encore être validée par le conseil de l’Union européenne pour être réellement mise en place. L’Espagne, la France et le Portugal, pays où se tiennent encore des corridas, pourraient faire barrage à cette proposition.

Avec un budget déjà fixé d’environ 387 milliards d’euros pour sept ans, la PAC est le premier poste budgétaire de l’UE. Selon El Pais, 600 élevages taurins espagnols ont reçu 430 millions d’euros de fonds de la PAC depuis 2002.