Coronavirus : L’Irlande, premier pays de l’Union européenne à reconfiner

DEUXIEME VAGUE La mesure entrera en vigueur dans la nuit de mercredi à jeudi pour six semaines. Les écoles resteront ouvertes

20 Minutes avec AFP

— 

A Dublin le 17 septembre 2020.
A Dublin le 17 septembre 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

L’Irlande saute le pas. Pour faire face à la deuxième vague de Covid-19, le pays est le premier de l’Union européenne à reconfiner l’ensemble de sa population. La mesure entrera en vigueur mercredi à minuit pour six semaines, a annoncé lundi le Premier ministre Micheal Martin.

L’exécutif a par contre choisi de laisser les écoles ouvertes. Selon Micheal Martin, si le secteur de l’éducation a une telle dérogation c’est « car nous ne pouvons pas nous permettre, et ne permettrons pas, que l’avenir de nos enfants et de nos jeunes soit une autre victime de cette maladie ».

Le sport pro à huis clos

Tous les commerces non essentiels devront fermer et les bars et les restaurants ne pourront servir que de la nourriture à emporter, a précisé le chef du gouvernement lors d’une allocution télévisée. Seules les personnes ayant un emploi jugé essentiel auront « l’autorisation de se déplacer pour aller travailler ». Les Irlandais ne pourront en outre sortir de chez eux pour faire de l’exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence, sous peine d’amendes. Enfin, les visites entre différents foyers et les événements en salle seront proscrits, même si le sport professionnel sera autorisé à huis clos.

Le Premier ministre a admis que les mesures irlandaises étaient « sans doute les plus strictes d’Europe », mais « des actions supplémentaires sont nécessaires aujourd’hui ». « Si nous unissons nos efforts pendant les six prochaines semaines, nous aurons l’occasion de célébrer Noël correctement », a-t-il assuré.

Moins de 10 décès chaque jour

La pandémie de coronavirus a fait au moins 1.852 morts en Irlande, selon les derniers chiffres officiels. Après un pic de 77 morts par jour en avril, le nombre des décès quotidiens est redescendu à moins de dix. Mais comme beaucoup d’autres pays d’Europe, l’Irlande fait face à une flambée des contaminations, avec 1.031 nouveaux cas confirmés lundi.