Costa Rica : Vingt personnes meurent, intoxiquées par de l’alcool frelaté

SANTÉ Un alcool de canne nommé guaro serait dans le viseur des autorités sanitaires du pays

20 Minutes avec Agences

— 

Des verres contenant de l'alcool (illustration).
Des verres contenant de l'alcool (illustration). — Pixabay

Vingt personnes sont mortes ces derniers jours au Costa Rica après avoir consommé des boissons alcoolisées frelatées au méthanol, a indiqué samedi le ministère de la Santé. Les autorités sanitaires et policières sont en alerte depuis début octobre, lorsque les premiers décès par intoxication au méthanol ont été enregistrés dans le quartier populaire de La Carpio, dans la partie ouest de San José.

Un total de 52 cas suspects d’intoxication ont été recensés dans différentes régions du pays après consommation d' alcool​ de canne, connu sous le nom de guaro, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les autorités sanitaires ont émis jeudi dernier une alerte sanitaire pour le guaro de la marque Fiesta Blanca, soupçonnant qu’il était vendu frelaté avec du méthanol. Le ministère de la Santé et la police ont inspecté 49 établissements commerciaux pour prélever des échantillons de guaro et les soumettre à des analyses de laboratoire. Jeudi et vendredi, la police a saisi plus de 14.000 bouteilles dans les locaux de la société de distribution Guaro Fiesta Blanca, indique le communiqué.